JEP, l’agrément de jeunesse et d’éducation populaire

L’agrément de jeunesse et d’éducation populaire JEP est un des plus ancien agrément créé pour le monde associatif. Il date en effet d’une Ordonnance du 02 octobre 1943, appliqué par l’Ordonnance du 09 août 1944.

Premièrement, PR2L a sollicité une demande d’agrément départemental auprès de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP) du département de Haute-Vienne.

Une assemblée générale extraordinaire a eu lieu le 10 octobre 2020 à la Salle du Temps Libre à Limoges. L’objectif de l’AG était de modifier les statuts et le règlement intérieur (RI) de l’association pour qu’ils correspondent aux critères de l’agrément JEP.

Image par Anemone123 de Pixabay 

L’agrément JEP concerne les associations qui s’adressent à un public jeune et qui sont porteuses d’une démarche d’éducation populaire. C’est la DDSCPP qui est en charge de l’agrément jeunesse et éducation populaire.


Pour répondre aux critères de l’agrément JEP, l’association doit participer à l’intérêt général. Elle doit avoir un fonctionnement démocratique et présenter une transparence de la gestion. Elle doit avoir plus de trois ans d’existence. Enfin, elle doit proposer des activités dans le domaine de la jeunesse et/ou de l’éducation populaire.

En conséquence, les statuts et le RI doivent garantir la liberté de conscience, le respect du principe de non-discrimination. Les hommes et des femmes doivent avoir un accès égal aux instances dirigeantes et un accès aux jeunes.

En définitive, PR2L a obtenu en juin 2021 l’agrément JEP.